MERVEILLES DE LA NATURE & DE SAVOIR-FAIRE À CHANTILLY



Pleins feux sur le Festival de Cannes du jardin avec la 7ème édition des Journées des Plantes de Chantilly : symbole de l’excellence des savoir faire européens de l’horticulture, des arts de la botanique et du rôle essentiel de la nature dans nos vies.

La nature dans tous ses états ! Un podium, des photographes…  Le vendredi 19 mai dernier, durant trois jours, le magnifique écrin du domaine de Chantilly accueillait la 7ème édition des Journées des Plantes de Chantilly. Y défilaient de sublimes créations végétales présentées par leurs pépiniéristes de haute qualité, venus de toute l’Europe, et ce jour-là récompensés pour leur savoir-faire de l’horticulture et des arts de la botanique.

Le festival de Cannes du jardin, symbole de l’excellence botanique et du rôle essentiel de la nature dans notre vie, a attiré 33.000 visiteurs, soit un record de fréquentation pour cette édition rassemblant 250 exposants, tous soumis à un Comité de Sélection et une Charte des Exposants. Plusieurs catégories de prix – les Mérites, les Certificat Botaniques, les Coup de Cœurs et les Recommandations – honoraient  des plantes allant des arbres aux roses en passant par les plantes tropicales, les fougères ou encore les vivaces par exemple.

Parmi tous les prestigieux prix, citons le Coup de Cœur des membres du Jury décerné unanimement à l’arbre aux lanternes du Chili, le Crinodendron hookerianum,  exposé par la Pépinière Kerfandol.  Avec délice, l’audience eut droit à une description délivrée à la façon d’un défilé haute couture lorsque les modèles étaient décrits à haute voix : « Pouvant atteindre cinq mètres dans son milieu naturel, ne vous fiez pas à sa silhouette exotique, c’est un plante de sous-bois des forêts tempérées. Persistante, sa forme évasée est liée à la base faite de multiples tiges. Original, son feuillage dense, assez étroit, vert sombre, surplombe une éclatante floraison. Des fleurs globulaires retombantes aux longs pétioles aux nuances de rouge les rendent aussi attractives en boutons qu’une fois écloses. Pour parfaire son portrait, elle nous propose une deuxième floraison à l’automne. De croissance plutôt lente, sa relative rusticité (-10°C), la prédestine aux régions plus douces. Elle sera à l’aise en pot comme en pleine terre et se plaira dans les endroits frais en sol acide ».  Un temps suspendu invitant l’audience à apprécier le fabuleux travail de la nature.

Journées des Plantes de Chantilly 2018, the daily coutureJournées des Plantes de Chantilly 2018, the daily couture

Rose "Henri Delbard", the daily couture

Rose "Henri Delbard", Journées des Plantes de Chantilly, the daily couture

Henri Delbard, Journées des Plantes de Chantilly, the daily couture

L’excellence de la création végétale ou la culture d’une sagesse de vie

L’excellence de la création végétale comme un art de vivre voire « une sagesse de vie » inspirée de la nature : un point de vue défendu, ce jour-là, avec passion, par Henri Delbard –  fils du fondateur de la reconnue Pépinière et Roseraies George Delbard restée dans le giron familiale -, lors de son discours pour le baptême de la rose « Henri Delbard ». Outre l’aspect décoratif du monde végétal, érigeons donc ce que la nature nous enseigne en « une nouvelle philosophie qui nous apprend la sagesse de la vie » : la  biosophie (« bíos » du grec ancien qui signifie « vie » et « sophia » qui veut dire « sagesse »). Le rosiériste en appelait à « un enseignement de la nature », à « l’éducation de la sensibilité » portée  « un langage des sens et du cœur » appris de ses maitres. Son envie ?

« Proposer aux hommes le retour d’une sagesse de la vie pour cultiver notre terre en jardinier des cinq sens, s’épanouir dans une nature en bonne santé qui ne doit pas être un luxe réservé à des minorités privilégiées, mais une revendication de toutes les populations des cinq continents. Le premier des droits de l’homme est le droit à la nature, le premier des devoirs de l’homme est de nous conduire comme des usufruitiers soucieux de laisser aux générations du troisième millénaire un monde dans lequel la vie soit digne d’être vécue, c’est cela même le respect de la création :  soyons attentifs aux droits de la nature, ils sont le relai de l’humanité. Et c’est dans cette perspective que se justifie pour l’écologie en crise l’appellation quelque peu insolite pour le moment d’humanisme de la nature. »

Voilà une invitation à agrandir notre champ de vision pour envisager tout un monde au travers du baptême de cette rose au couleur jaune orangé vive et franche, au parfum fruité mangue, à la fois intense et enivrant, garni d’un fond léger d’herbe et de lierre. De quoi cultiver notre spiritulité par l’éveil de nos papilles olfactives et l’enchantement de notre perception visuelle !

Journées des Plantes de Chantilly 2018

Journées des Plantes de Chantilly 2018, the daily couture

Un art de vivre mettant à l’honneur l’artisanat d’art

Au-delà du monde végétal lui-même, éphémère mais chaque année renouvelé, les Journées des Plantes de Chantilly mettait en lumière un artisanat d’art au service de d’un art de vivre : une pléthore de créations olfactives, gustatives, vestimentaires ou décoratives évoquant, d’une façon ou d’une autre, notre lien avec la nature. D’indispensables compagnons de route de la contemplation dans la nature. Et pourquoi ne pas recourir à tous les artifices possibles pour y parvenir ?  Comme la réalisation d’ensembles mobiliers et de paysages en faux bois, faux rochers, ou encore fausses pierres ? Le tout né du savoir-faire traditionnel de l’artisan rocailleur qui s’approprie la nature en imitant, avec le ciment, les éléments minéraux et végétaux. Un art de l’imitation de la nature à la fois bluffant et perturbant par la réduction de l’expérience de la nature à une expérience uniquement visuelle, dépourvue de la richesse de son élément naturel lui-même !

L’effet trompe-l’œil du mobilier exalte néanmoins le savoir-faire du ciment à l’œuvre : la soudure des armatures en fer, suivi d’un traitement de la rouille, puis d’une application du ciment à la main dans un premier temps, puis en couches successives jusqu’à imiter la façon du bois. Pendant vingt minutes seulement, les mains de l’artisan d’art parées de brosses et couteaux pourront sculpter le ciment frais…  Passées vingt minutes, impossible de sculpter dans le ciment devenu sec.  Il faut être assez rapide en procédant par petites portions. Le procédé utilisé rend le ciment étanche épargnant les pièces de la rouille.  Pour réaliser cette prouesse technique, il n’existe aucune formation.

« Rocailleur, c’est un métier disparu », explique J.P Wyckhuys artisan d’art et maçon à l’origine. «  Je maitrise parfaitement la matière, et à 50 ans, j’ai fait un virage professionnel.  J’ai toujours été intrigué par ces ouvrages en ciment. J’ai étudié des ouvrages anciens détruits par le temps, et l’on s’aperçoit de la façon dont ils ont été fabriqués à l’époque.  J’ai mis au point ma recette ».

Une recette singulière qui se révèle un savoir-faire certain au cœur du travail de chaque exposant qu’il soit pépiniériste ou autre à l’image du rosiériste André Eve.  Sur son stand, se dévoilaient la beauté et la volupté de ces roses aux coloris rose tendre, ourlées de blanc laiteux, parées de leurs larges pétales satinées aux lignes étonnamment graphiques. Cette collection de roses est réservée à la production des cosmétiques de Dior. Et même si la silhouette Haute Couture de la « femme-fleur » de 1947 signée Christian Dior semble bien loin, ces splendides roses, habilement estampillées « Jardins de Granville » en référence à l’histoire patrimoniale de la maison de mode, réussissaient leur coup : laisser planer une certaine aura, celle de la Haute Couture si bien assortie à l’excellence de la création incarnée par les Journées des Plantes de Chantilly.

Journées des Plantes de Chantilly 2018, the daily couture

Journées des Plantes de Chantilly 2018, the daily couture

Journées des Plantes de Chantilly 2018, the daily couture

Site des Journées des Plantes de Chantilly

 

 

 

 

@thedailycouture 

Depuis 2011, à la demande, the Daily Couture organise des immersions dans les Ateliers Haute Couture à Paris travaillant pour les plus grandes maisons de mode. 

Envoyez-nous votre demande : info@thedailycouture.com 

En savoir plus, c'est par ici : Visites Ateliers Haute Couture à Paris | Immersions Mode conçues par une journaliste mode : http://bit.ly/visiteateliershautecouture

Ils nous font confiance : ref clients

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *