Les visites du Paris de la couture et du sur mesure

Une visite parisienne des coulisses de la création artisanale  de la Couture et du Sur Mesure grâce à la rencontre conviviale avec l’artisan du luxe au savoir-faire rare.

En savoir plus...

design by dda
Home » Happening » (1)Voyage dans la Couture 2015

(1)Voyage dans la Couture 2015

Google+FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Révélant l’art des ateliers de haute couture parisiens au monde entier, la semaine de présentation des collections couture AH 2015 /2016 fut l’occasion de célébrer, avec brio, cet art du luxe à la Française avec  Dice Kayek. Investie d’une volonté, celle de dire la beauté de l’artisanat d’exception comme le patient travail nécessaire à sa pérennité dans notre monde pressé, la marque franco-turque avait choisi de réinterpréter le smoking pour une garde-robe féminine magnifiée. The Daily Couture y était : sublime !

L’art traditionnel de la coupe et l’artisanat sont au cœur de cette collection comme un moyen de résister à l’industrialisation et à l’impersonalisation des tendances normées dans la mode”. Soit une collection “aspirant au retour du spectacle visuel de la sophistication des tenues”.  Des mots forts. Pourtant, ceux-ci siéent à merveille à chacune des collections haute couture de Dice Kayek créée depuis sa toute première collection en tant que membre officiel de la Semaine de la Haute Couture à Paris en 2014.  L’intérêt de Dice Kayek pour l’artisanat d’art perpétué par des ateliers d’exception est bien connu. Tout comme son talent pour sculpter les silhouettes par de magnifiques enveloppes architecturées scintillantes et brodées de cristaux. Une signature.

Dans le magnifique écrin du Musée des Arts Décoratifs, Dice Kayek présentait sa collection  automne hiver 2015/2016. Intitulée “Nocturne op.54”, elle rendait hommage à l’opus du compositeur norvégien Edvard Grieg et tirait son inspiration du monde flamboyant de la nuit de la fin des années 70 et début des années 80. Quand les rendez-vous nocturnes du monde de la mode et de l’art s’entouraient d’artistes comme Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol ou Roy Lichtenstein, explique la maison. “C’était aussi, précise Ece Ege, directrice artistique, une époque où la maîtrise de l’artisanat et de l’art de la couture étaient vivante d’une façon qui n’existe plus aujourd’hui.” Le ton est donné.

Et nous voilà captivés par ces belles de nuit vêtues de smoking et de robes aux formes façonnées par les techniques de couture des plis, pliages et drapé, mais aussi de la broderie de cristaux Swarovski. La couleur festive vient égayer de rouge, vert, jaune et bleu ce noir profond par des perles recouvrant entièrement cravates et talons hauts,  Et parfois, la robe tout entière. Elle devient lumière grâce à des milliers de cristaux qui auront nécessité six mois de travail. Il faut la voir de près pour déceler le travail minutieux.

Un jour plus tard, cette chance nous était donnée avec l’inauguration de “A Journey into Couture”, l’exposition organisée par Dice Kayek jusqu’au 27 juillet 2015.  Après le show, les nuances subtiles du travail de l’artisan impossible à apprécier lors d’un défilé étaient à l’honneur.  Exposées à la Gallery Joyce, les « Robes Signature » de Dice Kayek nous invitaient à aiguiser le regard à l’art de la couture par cet exercice de style imposé à chaque collection : confectionner cette « robe signature », à savoir un modèle conçu à partir du certain patronage, dans  une matière différente. 

Pourquoi donc ce choix de patronage comme signature identifiable à son pli creux sur le devant et manches repliées vers l’avant aussi ?  “Parce que cette robe n’appartient à aucune époque”, confie Ece Ege.  En somme, ce qui différencie une haute couture intemporelle des tendances — et qui fait comprendre les coulisses de son « Voyage dans la Couture », titre de l’exposition :  au-delà d’un exercice de style, celui de la réinvention du smoking, nous était donné de ressentir le temps de la confection nécessaire à l’art de la couture. 

Un exercice de style autant qu’un exercice de résistance par cette maison de couture indépendante dont la création sans compromis fut rendue possible par le parrainage du groupe D-Hotels and Resorts.

par Stéphanie Bui

dice kayek, the daily couture

haute couture, dice kayek, the daily couture

atelier, haute couture, dice kayek, the daily coutureatelier, haute couture, dice kayek, the daily couture, artisan

haute couture, dice kayek, atelier, the daily couture

atelier, haute couture, dice kayek, the daily couture

atelier, haute couture, dice kayek, the daily coutureatelier, haute couture, dice kayek, the daily couture

atelier, haute couture, dice kayek, the daily coutureatelier, haute couture, dice kayek, the daily couture

_____________________________________________________________________________

http://thedailycouture.com/wp-content/uploads/2014/02/the_daily_couture_stephanie_bui1.gif

Des Parcours du Paris de la haute couture et du sur-mesure sont proposés par the Daily Couture. Pour les passionnés des savoir-faire des métiers de la mode et d’un Paris à découvrir, en toute convivialité, au fil de rencontres avec des créateurs artisans ou fournisseurs d’exception des maisons de mode ! Pour les informations, contactez-moi : stephanie@thedailycouture.com

Page de présentation de cette prestation personnalisée

Livre d’Or

Google+FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Laisser un commentaire

Required.

Required. Not published.

Si vous en possédait un.