Les visites du Paris de la couture et du sur mesure

Une visite parisienne des coulisses de la création artisanale  de la Couture et du Sur Mesure grâce à la rencontre conviviale avec l’artisan du luxe au savoir-faire rare.

En savoir plus...

design by dda
Home » Today's savoirfaire » France Terre Textile

France Terre Textile

Google+FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Le label « Made in » : un brouilleur de pistes ! Un comble pour un outil censé nous indiquer la provenance d’un produit ! Saviez-vous, par exemple, qu’un vêtement labellisé  made in Tunisia, Marocco ou Romania etc peut avoir été façonné à partir de textiles fabriqués en France ? Les labels nous informent seulement de la dernière étape de fabrication d’un produit, et ce, notons-le, dans un secteur à la sous-traitance mondialisée… !  Chaque métier de la filière textile n’aurait-il donc pas la même importance ? Pour la qualité du produit final, le savoir-faire du tissage, en amont, serait-il moins important que celui de la confection, en aval ?  Bien sûr que non.  A ce jour, rappelle l’Union des Industries Textiles, qui lançait le label France Terre Textile au niveau national, à la Maison du Textile à Clichy, le 13 octobre dernier, il n’existe pas d’obligation de marquage d’origine textile dans l’Union européenne du fait d’un désaccord des Etats-Membres. Il est donc interdit d’imposer l’indication de l’origine pour ne pas porter atteinte à la libre circulation des marchandises au sein de l’UE.

De quoi vider de son sens et de sa crédibilité le fameux label « made in France » fièrement proclamé par-ci par-là ! C’est dans ce contexte qu’est né le label France Terre Textile  avec ses quatre Présidents régionaux, Gianni Pavan pour l’Alsace, Paul De Montclos pour les Vosges, Raphaël Clochette pour le Nord et Eric Boel pour l’Auvergne Rhône-Alpes. « Nous fabriquons des centaines de millions de mètres de tissu, nous habillons des centaines de millions de personnes, personne ne le sait. On n’a aucun moyen aujourd’hui de valoriser l’industrie française », commentait Paul de Montclos.  Le temps était venu de redorer l’image de cette industrie au niveau national et de faire passer ce message : c’est un « secteur d’avenir », un « secteur en résilience ».

france terre textile, label textile, the daily couture, stephanie bui

Seize millions de produits sont labellisés France Terre Textile car le « Made in » actuel n’était « pas adapté à la réalité du terrain industriel »

Initié, bénévolement, par des industriels du textile allant de la TPE à la grande entreprise,  le label France Terre Textile garantie que plus des ¾ des opérations de productions sont réalisées en France selon des engagements sociaux, environnementaux et qualificatifs, insiste le collectif, parmi les plus élevés de la planète, « ce qui renchérit les prix comparé aux pays low-cost ». Dans ce contexte,  les entreprises sont obligées de  travailler le label car le « Made in » actuel n’était « pas adapté à la réalité du terrain industriel ».

Concrètement, comme ce sont les articles ou tissus qui sont labellisés, et non les entreprises, nous pouvons vérifier nous-mêmes la présence ou non du label sur les articles : il aura le logo et un numéro de licence. L’audit est réalisé selon les critères de la Charte d’Engagement par un organisme indépendant : pérenniser les emplois, produire localement, respecter les engagements environnementaux et sociaux etc. Et les contrôles sont effectués chaque année.

A ce jour, plus de 16 millions de produits sont labellisés, reflétant les savoir-faire textile de plus de 70 entreprises couvrant quatre territoires : Vosges, Alsace, Nord et Auvergne Rhône-Alpes. D’autres régions devraient les rejoindre.

Valoriser l’origine et les savoir-faire : une priorité pour les industriels du textile français

A l’international, le label s’avère un excellent outil de communication et de valorisation des savoir-faire des entreprises du textile françaises, témoigne Paul de Montclos, qui, pour la première fois, cette année, lors d’une tournée en Asie, s’est vu poser des questions sur le label par des gens qu’il ne connaissait pas.

Dans les entreprises elles-mêmes, en interne, l’impact du label est très positif : la fierté retrouvée des employés de l’industrie textile. L’ampleur du succès auprès du public et en interne des portes ouvertes des entreprises participant à ce nouveau dynamisme de la filière fut une surprise : « Nos collaborateurs ont tous été très fiers de savoir qu’ils appartenaient à une filière qui redorait son blason, on a des collaborateurs très engagés dans ce projet.»

Tout ce qui aide au mieux-être des salariés au travail n’est pas une mince réussite.  Cela relève même de l’exploit au regard du « déficit d’image » de l’industrie textile en France, encore et toujours entretenu par les média aussi. « Au moindre reportage sur un problème industriel, de main d’œuvre, fit-on remarquer, la première image qu’on voit c’est un atelier de confection. Bien souvent, on a envie de dire : « mais on n’est pas sur la même planète !  Venez voir dans mon entreprises, il y a plus d’ordinateurs que de salariés ! » Ce sont des entreprises extrêmement pointues. »

france terre textilesalon made in France 2016salon made in france 2016

L’industrie textile : « Ce n’est pas une industrie catastrophe, c’est une industrie d’avenir. »

Il est temps d’envisager cette industrie aux 60 000 emplois en France et au chiffre d’affaire de 13 milliards d’euros (source IUT) d’un autre œil.  Au-delà de la mode, l’équipement de la maison, l’industrie textile comprend les tissus techniques qu’on retrouve dans l’aérospatial, l’aéronautique, les secteurs de la santé, l’agriculture, le bâtiment etc. Ce secteur « qui a parié sur l’innovation », avec ses textiles techniques et intelligents est d’ailleurs l’un des 34 plans de reconquête pour la nouvelle France industrielle présenté en 2013 par le gouvernement. En effet, insiste-t-on, lors du point presse :  « Ces textiles irriguent tous les secteurs industriels de la nation ; les textiles connectés auront besoin de technologie, et la France est l’un des pays au monde les plus mieux placés au monde pour  se battre sur ces sujets-là. » Et de conclure : « On doit anticiper l’avenir et on a besoin talents si l’on veut dans les textiles du futur, fortifier les savoir- faire avec une pyramide des âges qui fait que certains ne seront plus là dans quelques années. Nous avons le besoin d’attirer les jeunes, les talents. Ce n’est pas une industrie catastrophe, c’est une industrie d’avenir ». Des arguments à même de convaincre les autres entreprises du textile à utiliser le label France Terre Textile.

Il s’agit aussi  d’avoir un peu de poids vis-à-vis des institutionnels et nourrir le dialogue avec les pouvoirs publics pour optimiser le potentiel de l’industrie textile en France, confiait Eric Boel, également Pdg de la société Les tissages de Charlieu. Les donneurs d’ordre, eux, commencent à être plus vigilants depuis le drame du Rana Plaza au Bangladesh. Le label France Terre Textile « n’est pas la seule réponse », mais « c’en est une », concluait Paul de Montclos. « Arrêtons de parler du prix, parlons de la provenance. On arrive avec une autre histoire.» Dans un contexte où « les consommateurs sont très friands de traçabilité et de lisibilité », l’action du collectif s’inscrit ainsi dans un « moment opportun» où France Terre Textile entend désormais étendre son écho au niveau national.

Et pour ce faire, le prochain rendez-vous de France Terre Textile avec le public aura lieu du 18 au 20 novembre, à la Porte de Versailles, lors du Salon des produits Made in France… Le salon dont l’intitulé ne sera donc pas à prendre 100% au mot !

-par Stéphanie Bui

@stefanibui

Notes :

site de France Terre Textile

Stephanie Bui, the Daily Couture

Des Parcours du Paris de la haute couture et du sur-mesure sont proposés par the Daily Couture. Pour les passionnés des savoir-faire d’excellence et rares de la mode et d’un Paris à découvrir, en toute convivialité, au fil de rencontres avec des créateurs artisans ou fournisseurs d’exception des maisons de mode ! Pour les informations, contactez-moi : stephanie@thedailycouture.com

Page de présentation de cette prestation personnalisée

Livre d’Or

Google+FacebookTwitterLinkedInPinterestEmail

Laisser un commentaire

Required.

Required. Not published.

Si vous en possédait un.