Manifeste

La quête de sens : un nouveau fil rouge à même d’insufler une nouvelle énergie à la mode.  Qu’on lui préfère  le terme de « spiritualité » – littéralement clamée comme source d’inspiration par des directions artistiques de grandes maisons –,  ou d’ « éthique » – revendiquée par nombre de créateurs de mode –,  ou encore d' »innovation responsable » – encensée par une partie des acteurs du business appelant à des nouvelles pratiques entrepreneuriales –, ces trois voies renvoient à la question essentielle du sens.

Chemin faisant, de nouvelles manières de concevoir le futur de la mode et de raconter l’époque ouvrent le champ des possibles. Ici et là, s’expriment des imaginaires, se dessinent des cheminements mentaux tournés vers l’action positive portée par celles et ceux qui, avec conscience, inventivité et audace, intérrogent les finalités : celles de la création, de l’innovation, de l’entrepreneuriat et de la production. Parce que le sens de la consommation ne donne pas un sens à la vie.

Se manifestent simutanément, à géométrie variable certes, une quête de sens et une réflexion sur un savoir-être au monde, à l’initiative d’électrons libres comme d’entités entrepreneuriales locales ou mondialisées irrévocablement incitées à évoluer. S’invite ainsi la coexistence de tensions paradoxales exacerbées à l’ère du capitalisme d’hyper-consommation, si bien disséquée par Gilles Lipovetsky :  l’avènement d’un « capitalisme artiste ». Dans sa foulée, les forces à l’oeuvre tracent de rejouissants interstices s’efforçant de nous ramener vers l’essentiel : vers plus d’humanité, de « sustainability ». Ce que The Daily Couture souhaitent mettre en avant et partager ici.

The Daily Couture est inspiré par : l’éthique de l’excellence inhérente aux pratiques de l’artisanat d’art, les trop peu reconnus gardiens du patrimoine, les innovateurs et recréateurs de la mode, les auteurs, professeurs et activistes de tous horizons chargés de transmettre des savoirs aux prescripteurs d’aujourd’hui et de demain, par les sciences et les arts – en réalité, par tout ce qui nous entoure et signe les prémices de la possibilité d’un(e) autre mo(n)de.

La finalité : que l’expérience de l’esthétisme, de la culture et de l’entrepreneuriat nous parent d’une profondeur humaniste, aussi vitale que résolumment dans l’air du temps.