A l’origine

( Disponible ci-dessous / ci-contre : le portfolio avec les liens vers les articles. Pour aller plus loin 😉 ⇒ https://www.linkedin.com/in/stephaniebui/  https://twitter.com/stefanibui )

————————–

thedailycouture.com est créé en 2011 par Stéphanie Bui, journaliste indépendante couvrant les secteurs de la mode et de la culture. Durant une dizaine d’années, elle contribue  notamment au magazine Crash avec des interviews de personnalités de ces secteurs comme Pascale Mussard, Christian Boltanski, Maria Pergay, les frères Campana ou Mireille Darc. Dès 2004, elle s’intéresse à la mode dite écoresponsable et propose des sujets sur cette thématique et les pionniers.

A partir de 2009, elle s’interroge plus particulièrement sur ceux qui façonnent la mode dans l’ombre des directions artistiques. Une thématique alors peu traitée par les médias de mode généralistes mettant en avant les questions de style. Dans la foulée, elle rencontre des artisans indépendants de la mode et Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel ― qui lui accorde sa toute première interview destinée à un blog, ecolo.info, alors premier blog français dédié à l’actualité de l’écologie. Rédigée en trois volets, cette enquête sur l’état des lieux de l’écosystème de la confection de la haute couture sera à l’origine de la création de The Daily Couture.

En parallèle et en continuité du journalisme, elle décide donc de créer la possibilité pour les particuliers, écoles et professionnels de tous secteurs de découvrir l’univers méconnu des ateliers indépendants de la haute couture. Seront désormais proposées au public « Les Expériences Couture » organisées par The Daily Couture. La mission : sensibiliser aux spécificités des savoir-faire d’exception, aux valeurs humaines et durables incarnées par ces entités singulières. Un écosystème étonnamment fragile au sein d’une industrie du luxe pourtant florissante. La  pérennité de nombres de ces savoir-faire est mise à l’épreuve.

Sa curiosité pour la création artisanale contemporaine au cœur de la mode continue de nourrir son travail. En 2016, « Les artisans du rêve » est le premier court-métrage qu’elle co-réalise. Une aventure documentaire rendue possible par le coup de cœur de Michel Violet et ses complices, Sylvie Millet, monteuse et Pascal Stelletta, coréalisateur de ce film. Des talents expérimentés issus de France Télévisions. Le film fut récompensé du Prix Patrimoine ex-aequo lors de la 10ème édition du Festival International du Film sur les Métiers d’Art.

Sa démarche d’auteur et d’entrepreneur traduit une volonté pédagogique de révéler les spécificités et la pertinence de la pratique des métiers d’art aujourd’hui : des métiers de passion, d’avenir, porteurs de sens, et donc d’épanouissement.

En cette période passionnante de changement de paradigme des business modèles dans la mode et le luxe, notamment amenés à évoluer par les injonctions à l’exemplarité éthique et à la  durabilité, elle poursuit la mise en lumière d’histoires et trajectoires par le blog, les contributions journalistiques, l’organisation des « Expériences Couture » et reste partante pour contribuer à des projets de valorisation de ces beaux métiers.