LIBERTÉ CINÉMATOGRAPHIQUE CHEZ GUY LAROCHE PRINTEMPS ÉTÉ 2020



Pluie d’applaudissements chez Guy Laroche pour sa présentation printemps-été 2020 sublimant son héritage stylistique des années 70 : une certaine idée de la liberté.

guy_laroche_springsummer2020_thedailycouture
guy laroche printemps été 2020, the daily couture, stéphanie bui
Guy Laroche printemps été 2020. Photos : the daily couture

Hymne à « ces filles et ces garçons libres » décidés à vivre leur vie loin des conventions sociales. La collection “Madame C.” de Richard René pour Guy Laroche s’inspire du film Madame Claude, cette célèbre directrice d’agence de call-girls qui fit trembler le Tout-Paris, et incarnée par Françoise Fabian en 1977. Accompagné par la musique originale du pianiste Yaron Herman spécialement créée pour le défilé, le dévoilement d’une beauté froide prenait une allure cinématographique chiadée, mettant en lumière la géométrie de silhouettes minimales, souvent flanquées du logo imprimé, déambulant sur l’épaisse moquette logotée Guy Laroche marron et blanche. Alors, comment ne pas penser aussi à la figure fantomatique de l’actrice iconique Mireille Darc ? Indissociable de la marque, l’actrice populaire n’incarnait-elle pas, elle aussi, l’élégance et la liberté ?

Ancrée dans son héritage qu’elle honore, la collection printemps-été 2020 parvient à relever le défi d’une mode bien dans son temps avec comme fil rouge l’exploration des indémodables : l’élégance et la revendication de la liberté pour les femmes et les hommes. Pour la première fois en effet, des modèles hommes défilaient avec des silhouettes épurées misant sur un confort paré d’une sensualité par un jeu de voilé-dévoilé. Un avant-goût pour une future collection prêt-à-porter homme ? De quoi remettre sur le devant de la scène la griffe entre les mains de son directeur artistique depuis 2018.

photos courtesy of Guy Laroche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *