VALENTINO À PÉKIN : UNE HAUTE COUTURE FAÇONNÉE PAR L’ARTISANAT D’EXCELLENCE ET L’AGILITÉ CULTURELLE



Avec panache, Pierpaolo Piccioli offre le spectacle esthétique d’une Haute Couture baignant dans une mondialité où la Chine est un pays clé pour l’industrie de la mode et du luxe. De la rencontre avec l’Autre naît une beauté « plurielle » – du troisième type.

valentino haute couture benjing, the daily couture, stéphanie bui

A Pékin, le 7 novembre dernier, Valentino voit très grand. Evidemment. Dans le pays parti à la conquête du monde, la maison de couture signait un exceptionnel défilé Haute Couture célébrant, en grandes pompes, l’ouverture de son magasin sur Sanlitun Road. A l’œuvre : une quête de la rencontre entre l’Europe et l’Empire du Milieu menant à une proposition esthétique hors-norme, alchimie entre savoir-faire artisanal et savoir-faire de l’inclusion, en référence ici à son public chinois, réuni sous les arcades du Palais d’Été, un chef-d’œuvre du paysage chinois, note l’UNESCO. Fondé par la Dynastie Qing, le palais royal s’impose comme le deuxième site notable du pays après La Cité Interdite.

valentino haute couture beijing the daily couture stephanie bui

Les chiffres parlent : les dépenses des consommateurs chinois pour le luxe devraient doubler pour atteindre 1,2 billion de renminbis d’ici 2025, soit 65 % de la croissance du marché mondial, selon un rapport sur le luxe réalisé par le cabinet de conseil McKinsey, publié en avril 2019, intitulé How young Chinese consumers are reshaping global luxury. « Confiants, et prêts à dépenser dans les villes où s’élèvent autant de nouveaux gratte-ciel que leurs revenus familiaux, les jeunes consommateurs chinois en particulier sont désireux de faire l’expérience du luxe comme un moyen de progrès social et de différenciation individuelle », commentent les analystes.

Et cet événement « Daydream » signé Valentino Haute Couture pourrait bien combler intensément – un temps –  les attentes d’émerveillement  de ces jeunes chinois dont les habitudes de consommation sont scrutées à la loupe par toute l’industrie du rêve. Et à Valentino d’offrir à son public chinois « une opulence de diversité », façonnée  « d’une manière inclusive », avec le mot « pluriel » comme « mot d’ordre ». En jeu ?  Créer « un esprit typiquement italien et un flair et un savoir-faire Couture qui définissent tout », commente la maison Haute Couture, par une pureté des volumes « amplifiée par la richesse des surfaces et les rouges, les ors, les verts émeraudes, les roses, les blancs et les noirs s’unissant dans une palette qui tisse un lien entre la peinture italienne et l’art chinois ». Les silhouettes font montre d’une exploration prolixe de l’artisanat d’excellence, de long en large jusqu’aux recoins de la moindre surface : du tissu en passant par les accessoires de tête jusqu’au maquillage. Un spectacle visuel théâtral où « l’esprit italien de la Renaissance rencontre l’opulence de la splendeur chinoise ».

Qu’il parait bien loin le temps où les défilés de Haute Couture parisiens pouvaient s’exporter dans le monde entier en se reposant sur un ADN créatif incarné par des pièces faites maison, identifiables en un clin d’œil. L’industrie du rêve se saisit du monde avec subtilité. Elle allie ses codes créatifs à ceux de l’Autre pour des rencontres du troisième type.

Déjà, en mai 1993, une rencontre entre la griffe italienne et la Chine eut lieu une première fois, lorsque Mr. Valentino lui-même présentait un défilé inédit dans la Cité Interdite.  Lors de ce premier voyage en Chine, il s’était ainsi confié sur son émotion devant une collection de vieux costumes chinois qu’il découvrait alors. A présent, l’histoire continue autrement, exigeant une alchimie entre inventivité et connaissance de la culture de l’Autre à qui l’on s’adresse. Émergent de nouvelles expressions de la Beauté.

valentino haute couture beijing, the daily couture, stephanie bui

photos courtesy of Valentino

 

 

 

 

@thedailycouture 

Depuis 2011, à la demande, the Daily Couture organise des immersions dans les Ateliers Haute Couture à Paris oeuvrant pour les plus grandes maisons de mode. 

Envoyez-nous votre demande : info@thedailycouture.com 

En savoir plus, c'est par ici : Visites Ateliers Haute Couture à Paris | Immersions conçues par une journaliste mode : http://bit.ly/visiteateliershautecouture

Ils nous font confiance : ref clients

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *